MOTARD d' UN JOUR 30/11/2019

Opération motard d'un jour 30 novembre 2019

            Devant un constat critique de nos infrastructures routière, la FFMC 24 a choisi la pédagogie, plutôt que la manifestation.

Qui n’a pas pesté devant un ralentisseur non conforme (et il y en a beaucoup), des bandes blanches glissantes, des poteaux anti stationnement mortels, et la liste est longue. Alors avec un deux roues, motorisé ou non, les risques sont amplifiés. Pourtant les recommandations du CEREMA, existent et permettraient d’augmenter le confort de tous les usagers de la route, et surtout de contribuer efficacement à la réduction des accidents routiers.

Logo m1j

            Nous avons donc décidé avec le concours de la Préfecture de Dordogne via l'obtentention d'un PDASR, du Conseil Départemental, d’inviter tous les acteurs, élus, techniciens, décideurs, chargé de nos infrastructures nouvelles et de l’entretien des routes et voies, de participer avec nous à notre journée Motard d’un jour.

             Nous avons fait une opération de communication sans précédent envers les élus. Toutes les mairies contactées deux fois environ 980 mails ( merci Didier pour le boulot), multiplié les rendez-vous: Conseil départemental avec le président Germinal Peiro, une communauté de commune, une demande envers le Président de l'union des maires Bernard Vauriac, plus une information générale à l'ensemble des médias et nos Facebook. On pouvait difficilement faire mieux !!!

Ben, nos zélus, où ils étaient très occuppé à se faire voir, ou ils n'étaient pas intéréssés, donc ça nous a mis en rogne ! Preuve notre publication sur le Facebook officiel de la FFMC 24

  " Pour changer, nous avons décidé de faire de la pédagogie au lieu de manifester sur l'état de nos infrastructures.
Cette opération se déroulera le samedi 30 novembre à partir de 9 h au local de la FFMC 24.
Financée par un PDASR, appuyée sur les publications officielles du CEREMA, nous avons invité tous nos zélus, et le constat est affligeant. Cinq participants qui s'intéressent aux infras commandées avec nos impôts. Les autres ne se sentent pas concernés, et oui, ils sont très occupés....
La prochaine fois on foutra le bronx avec une belle manif et là ils nous entendront !!!
Dommage ..... "

Quoiqu' il en soit nous avons honoré nos engagements, ne serait ce que par respect pour les cinq qui avaient fait le déplacement.

Nous avons posé les bases de notre échange, pas de stigmatisation d'une collectivité ou d'une maîtrise d'oeuvre, notre but est de progresser ensemble et de faire comprendre les difficultés de la conduite d'un deux roues motorisé, sachant qu'à terme le résulat est profitable à tous les usagers de la route, du piéton au poids lourd. Car nos revendications s'appuient sur l'excellent ouvrage réalisé par l' Etat: le CEREMA.

Reu 2019 cerema

La relation s'instaure et d'emblée présentation du CEREMA

Reu 2019 paticipants

Des invités à l'écoute et très impliqués.

Reu 2019 le groupe

Le groupe au départ, nos invités seront emmenés en moto par nos volontaires et accompagnés par des motards de la FFMC 24

Reu 2019 larche

Et ça commence au gour de l'Arche, c'est tout neuf et c'est complètement raté.

Reu 2019 larche 2

Et tout nous amène à penser que comme ce n'est pas assez dangereux "ils" vont rajouter des barrières. Quelques tracés au sol nous laissent penser qu'ils vont oser. Déjà deux accidents dont un mortel. Une brave dame sous nos yeux traverse en empruntant un demi- passage piéton, mais continue tout droit. Les barrières c'est pour elle.

NB: quand une infrastructure n'est pas comprise elle sera mal utilisée.

Nos invités ont été très surpris de notre analyse et nous ont dit ne pas voir ces difficultés en auto, mais ils nous ont compris et nous ont approuvé.

Reu 2019 atur

La palme de la connerie est trouvée à Atur, un coussin pas berlinois pour deux ronds, qui n'a pas de séparateur central,  ni de dégagements latéraux, qui glisse une horreur. Notre invité a testé, mais heureusement Thierry a assuré. En plus c'est un truc de chantier, dont les boulons se desserrent, donc que ceux qui craignent pour leurs pneus évitent cette horreur.

Reu 2019 atur 2

Nous sommes atteints d'une profonde perplexité. Est-ce que ça ne mériterait pas un casque d'âne sur Motomag !!!

Reu 2019 charieras

Et ça c'est sensé protéger qui ? Même un piéton par temps de pluie a intérêt à passer à côté ou à jouer à la marelle uniquement sur les carrés blancs.

Ce bidule est en courbe, en devers, et les vélos nous ont dit: ça glisse un max. Et nous on ajoute: un truc pour se casser la gueule.

Reu 2019 charieras 2

Au moins, Monsieur le commanditaire de ce truc inutile, payé avec nos sous, vous avez fait parler de vous, comment ??? Devinez ???

Vu que la pluie tombait de plus en plus, et que nous commencions à avoir faim, nous sommes rentrés à a FFMC où un bon repas nous a été servi par nos cuisiniers, Philippe et Christian, repas de qualité offert aux participants. Merci à eux , c'est les meilleurs !!!

Nos invités par leur participation, nous ont consolé du manque de considération des absents, et nous ont démontré l'utilité de cette opération motard d'un jour. Ils ont beaucoup apprécié et se feront nos ambassadeurs.

    Que ferons nous en 2020, une manif sur les infrastructures, les Zélus (avec un Z comme Zorro, mais lui est arrivé) ne l'auront pas volé, mais à la demande des participants, c'est tellement fort en  expérience, qu'il faut retenter l'opération motard d' 1 jour en 2020.

                               Le conseil 2020 décidera.

PS: toutes les photos sur ce lien

https://photos.google.com/share/AF1QipPJ3N4PCQAWj_V2KASlC-rJbEPSLLo5dtHxqqAcASe8UkO0ZwouFs6-NZTCV78A8A?key=N2RyMzVRaGF5ZV9pZG9oVXpsZUJXWF93bFktVGp3

L'article de la DORDOGNE LIBRE du 3 décembre 2019

Article dl du 3 12 2019

   Et dans Motomag

https://www.motomag.com/La-FFMC24-met-des-responsables-de-voirie-en-selle-et-les-sensibilise-a-l-importance-des-infrastructures.html#.Xgc0sPzjKMo

Ajouter un commentaire